La voie de l’apprentissage, une direction à suivre ?

L’apprentissage est connu pour être la voie de l’excellence, la marche à suivre pour faciliter l’insertion professionnelle. Les régions aident souvent les jeunes apprentis à prendre cette voie : stages d’insertion, subventions, rénovations de structures d’accueil et bourses.

L’apprentissage d’aujourd’hui

La formation des apprentis prend souvent la forme d’une partie théorique et d’une plus grande partie pratique. En contact étroit avec le monde professionnel (métiers et collaborateurs), l’apprenti apprend les réalités de son futur métier tout en développant ses connaissances techniques théoriques en cours. Le plus grand avantage dans ce cas réside dans le côté pratique et réel de l’expérience.

L’orientation des jeunes apprentis se fait plus facilement et plus rapidement. En effet, ils apprennent en conditions réelles et commencent à répondre aux exigences du métier sans en perdre de vue ses réalités. Concrètement, à la sortie de sa certification, il est opérationnel et expérimenté avant même de commencer réellement sa vie professionnelle.

Les avantages de l’apprentissage

Bénéficier d’un apprentissage alternant formation pratique en entreprise et enseignements théoriques en cours reste un pilier de l’enseignement en France. L’apprenti obtient le statut de salarié et également les droits (dont la couverture sociale, rémunération, …) y compris pendant sa formation théorique. Son diplôme ne fait aucune différence avec celui d’un autre élève en parcours scolaire traditionnel. Par contre les chances d’obtenir un emploi à la fin de son diplôme restent largement supérieures à un étudiant sortant d’université.

Fondé sur le transfert et partage de connaissances et compétences entre professeurs, professionnels et élèves, le jeune apprenti se voit tracer un itinéraire concret dans sa phase d’apprentissage théorique et pratique. Tout cela dans le but d’acquérir le plus vite possible et le plus efficacement le savoir-faire, les connaissances et aptitudes requises pour le métier, afin d’intégrer efficacement et rapidement une entreprise.

Les étapes à suivre pour l’apprentissage

Il faut en premier lieu trouver une entreprise d’accueil, en parallèle à sa recherche de CFA. La deuxième étape consiste à choisir son secteur et son métier, ainsi que le diplôme visé. Enfin, vient la question financière. Plusieurs allocations et aides financières spécifiques sont destinées aux jeunes apprentis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *